Coups de Coeur : le top des vins dégustés en 2010

Vous retrouverez dans cet article les vins qui ont le plus retenu mon attention en 2010.
Cette liste est naturellement biaisée par mes gouts, ma culture et mes budgets mais elle est guidée par la simple volonté de partager les belles choses au meilleur rapport qualité/prix et par là, d’aider les vignerons qui ré-haussent le vin (c’est plus important me semble t’il que de répondre aux questions que posent certains journalistes et blogueurs sur la « bloglouglou » ici ou ici ).



>> LOIRE

– Rouge :
La Loire est un nid a bonnes affaires à moins de 10€! Et la Loire ce n’est pas que des vins de restaurants. Ce sont aussi des vins de belle garde.
* Commencez par les Chinons du domaine les roches de Lenoir (qu’importe l’année), rustiques, murs et atypiques comme j’aime.
Plus classiques, les vins de Plouzeau, et des domaines Matignon ou de Brize en Anjou.
* Quand on dépasse la barre des 10€, Bernard Baudry et Philippe Alliet en Chinon, c’est convenu mais c’est bon… Voir aussi les vins de Frederic Hardouin (plus floral qu’herbacé) et Frederic Mabileau en St Nicolas (de la dentelle).

– Blanc:
* Oh qu’il est bien vineux et finement bullé ce Vouvray brut de brut tradition de Sebastien Brunet (bu au Glou) ! Mieux que bien des champagnes pour environ 10€ !
* Magnifique surprise garantie (si le vin est resté stable…) avec le Romorantin de la famille Courtois (Les Cailloux du paradis).
* Et il faut boire du Jacky Blot (Remus et Remus plus 2008, remus plus 2009 a mon gout). Dépêchez-vous de commander, le domaine est toujours en rupture avant que le millésime suivant soit mis en bouteille.

– Les Domaines que je vais suivre : Chidaine, Huet, Bain, Mellot, Puzelat, etc..



>> BOURGOGNE

* Rouge
A 10/20€, j’ai beaucoup apprécie les Santenay des Muzard sur la cuvée 2009. Cela me semble etre le meilleur rapport qualité prix de l’année dans la région. A voir pour le vieillissement. D’une manière générale, Santenay et Ladoix me semble être les appellations à prospecter pour boire bon au meilleur cout. Du plaisir, j’en ai eu aussi avec les vins de Marechal, Pavelot, Guyon…

Pour les cuvées « haut de gamme », mes coups de coeur sont venus du Domaine Chevillon, Pacalet, Burguet (les Champeaux), Thibault Leger Belair mais je manque encore de recul sur ce type de bouteilles. J’ai certes eu l’occasion de déguster des bouteilles envoutantes (Prieure Roch, Mazis de Faiveley …) mais leur tarif font que je ne peux confirmer mes notes de dégustations au coin d’une table avec des amis (c’est quand même dans ces conditions qu’on apprécie véritablement la valeur d’un vin).

* Blanc
A 15/20€, Pas de doute, mes coups de coeur de l’année vont aux Santenay Blanc 2008 d’Antoine Olivier (domaine Olivier) , au St Romain 2008 du Domaine Leflaive (16€) et les Rully 2007 (12/16€ epuisés) du domaine Dureuil Janthial.
Au dela de 20€, mes coups de coeur vont vers les Vire/Pouilly du Domaine Valette (vin de type oxydatif) et les St Romain de Mr Cossard (Domaine de Chassorney). JF Ganevat pourrait aussi être cité ici, j’en reparlerai.

* Domaines que je vais suivre : Barraud (Pouilly), Chateau d’Estroye, Derain, Marc Colin (St Aubin), Anne Gros, A. Roy, Ballot Millot (Meursault)..



>> BORDEAUX

Arff cela devient dur de parler de Bordeaux. Les bons sont souvent trop chers ( qui a dit boisés ?!) et puis il sont tellement connus et appréciés que tout le monde a des noms en tête. Je passerai donc assez rapidement :
* 5/10€ : Pour les vins de soif et de demie garde, je me gare en général du coté des Cotes de Blayes (Lagarcie par exemple pour ne citer personne)
* 10€ : Je dois avouer mon impatience a gouter la 1ere cuvée du domaine Faugeroux qui sera embouteillée au printemps : Un superbe 2009 est en préparation à prix doux dans le strict respect de la terre et des raisins.
* Dans le haut de gamme, j’ai une préférence intellectuelle et mathématique (vues les notes des dégustateurs) pour Pontet Canet. J’espere pouvoir comparer un jour avec du Las Case ; ou du Pichon dans de bonnes conditions (si mes amis m’entendent 😉 )



>> COTES DU RHONE

Bon je dois être clair; je m’intéresse presque exclusivement aux vins de la cote du rhône dite « septentrionale » (au Nord) qui utilise à plein les aromes épicés et poivrés du cépage syrah en rouge (je ne dis pas non à des vins du Domaine de la Janasse quand même). Je n’accroche pas (encore) sur les blancs. Ma préférence va nettement vers les vins du Domaine Combier, qu’il s’agisse de la cuvée moyen de gamme du Domaine (15€ environ) ou le clos des Grives (a plus de 25€). C’est riche en matières, c’est long, des notes d’ épices à la violette.
Il faut aussi noter la générosité et le fruité des vins de Villard (les Mairlant 2008)

Si vous envisagez d’acheter ces vins, je me permets de signaler qu’ils sont en vente sur le site VinMalin



>> AUTRES APPELLATIONS

C’est sans aucun doute honteux de rassembler toutes les autres appellations dans une seule et même catégorie mais il faut bien que je dorme… Il y a des choses vraiment magnifiques à découvrir partout :
En Alsace, je pense aux Gewurz de Kubler (en vente sur la Contre Etiquette) et les vins de Marcel Deiss dans la catégorie de prix supérieure
En Jura (Olif sort de ce corps!) , on fait plus que surprendre, on donne du plaisir. A commencer par JF Ganevat (Les Chamois du paradis, Schistes…) et Stephane Tissot (les Bruyeres en Arbois). « Su’l Q » en somme.
– Je pense aussi aux Vins de Leon Barral dont la 1ere cuvée autour de 10€ m’a appris que le soleil savait caresser le palais.

Les domaines que je vais suivre : Viret, Tempe, Binner, Julien Meyer; Ostertag, Overnoy, Jean Macle, Foillard…



Voila, c’était ma petite sélection de belles bouteilles et j’écouterai vos conseils si vous en avez.
Pour ceux qui cherchent des suggestions, c’est sans doute un bon point de départ.
Allez, des belles bouteilles il y en a tellement d’autres. Bonnes découvertes et profitez bien. Buvez bon en 2011!

Quelques liens:
Domaine Olivier a Santenay
Domaine Dureuil Janthial a Rully
Domaine de Faugeroux dans le medoc avec achat en ligne
Domaine Blot
Domaine Deiss
Domaine Combier

PS.
Un bon nombre des domaines citeés plus haut seront présents au salon de la Dive Bouteille fin Janvier du cote de Saumur.

Autres articles à lire:

7 commentaires sur “7”

  1. Bonjour cher blogueur,
    Bravo pour votre blog et pour la qualité des vins dont vous parlez.
    Je réagis à votre « C’est plus important me semble t’il que de répondre aux questions que posent certains journalistes et blogueurs sur la «bloglouglou» ici ou ici. » Je suis ravi que vous ayez retenu l’humour et l’auto-dérision dont je fais preuve (mais pourquoi diable ne mentionnez-vous pas le nom de mon blog ??!!) et de constatez que vous vous rendez sur VinSurVin.
    Au revoir ami blogueur !

  2. A part la référence à Léon Barral, point d’autres cuvées du Languedoc Roussillon. Parti pris ou simple oubli ? En tout cas, joli blog et contenu de qualité.

  3. Bjr Sylvain

    Parti pris je dois l’avouer, et un peu evoque en intro (mes gouts) ou ici http://www.vinplaisir.fr/a-propos/

    J’avoue que je concentre mon apprentissage du vin sur les appellations pour lesquelles j’ai une attirance naturelle.

    Concernant les vins du sud que je mets (trop vite) dans le meme panier, j’ai un mal fou avec leur cote solaire et la rondeur de la grenache ne me sied guere non plus). Du coup je suis souvent gene en degustation par ces vins (meme les plus apprécies comme Mas D.) qui en mettent plein la bouche (les vins d’Espagne ou d’Italie arrivent pourtant a bien controle cette puissance).

    Du coup j’evite ces vins pour le moment tout en etant convaincu qu’il y a de belles choses (pour moi c’est plus facile quand il y a de la syrah); question de gout donc et de priorite.

    Par contre quelle belle clque j’ai eu avec la cuvée de « base » de Leon Barral.Suave et doux…j’ai vite encave un peu de jadis et valinieres.

    Si vous avez 2/3 noms a me suggerer je suis preneur. Vous devez etre un bon guide pour le pays d’oc 🙂

  4. Je vais plagier une publicité datant un petit peu mais qui s’applique bien aux vins du Languedoc : sans maitrise, la puissance n’est rien. En effet, les maturités trop poussées, le bois mal maitrisé, une concentration excessive (ah la mode des tout petit rendement) et l’on tombe vite dans le cliché du vin du Sud, lourd voire pâteux. Mais heureusement, il existe des vignerons qui cherchent aussi de la fraicheur, de l’équilibre, de la finesse, de l’élégance. Je peux donner quelques noms via MP 😉

  5. J’aime beaucoup le Saint Romain. Les domaines que vous avez cité font de très belles cuvées.
    Pour rester dans le berceau de l’appellation, j’ai un autre domaine situé à Saint Romain à vous conseiller : le domaine Henri et Gilles BUISSON. Ce domaine produit de très bons Saint Romain blancs et rouges d’un très bon rapport qualité/prix (le prix de la bouteille se situant entre 13 et 15 €).

    Je vous souhaite de découvrir leurs cuvées !
    Bonne dégustation amis blogueurs !

  6. Bonjour

    Effectivement j’ai entendu bcp de bien des vins du domaine Buisson. J’ai eu le plaisir d’en deguster au salon des vignerons independants de Paris du 11/2010. J’avoue preferer mettre 4€ de plus pour avoir du Dureuil /Leflaive/Marc Colin sur Rully/st Romain. Les amis avec qui j’etais ont eux acheter des vins Buisson, cela confirme ce que vous dites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*