VDV#43 Elections 2012° et au’reboire !



Voilà un mois que je n’ai rien partagé sur ce blog, c’est triste , comme le froid d’hiver, la criiiise, tout ça..
Faut il un vendredi des vins dédié à la politique pour sortir VinPlaisir.fr de sa torpeur ?!
Je le crains… C’est grave Docteur ?

Alors la question est posée par Antonin le vindicateur (pas) masqué : Pour quel vin voter en 2012 ?

Mais le vin est il seulement politique? Définitivement non !
Le vin est un des liants du plaisir et de la convivialité. Il doit permettre de faire abstraction des avis politiques de chacun pour rallier les sentiments… pas les opinions, ni les mirages, ni les suffrages.

Oh oui bien sur la politique, elle s’est mêlée au vin, très tôt; pour assouvir la soif de la légion romaine ou bien plus tard pour protéger les appellations tout comme les foies des autochtones.

Oui désormais la politique française a frappé le vin du sceau de la répression. « Le vin c’est mal » en somme. En dehors des beaux discours, les rares moments de reconnaissance pour la filière viticole sous la présidence de Mr Sarkozy auront été les repas Elyséens comme lors de la visite du président Chinois.

Il est loin le temps où François Mitterrand (1981-1995) vantait les mérites du Château Haut-Marbuzet et des Sancerre rouge de sa circonscription tout comme Georges Pompidou évoquait la gloire du Château Chasse-Spleen et des Cahors. Charles de Gaulle, lui, préférait le Champagne Drappier Extra Dry. L’alternance a du bon !

Le vin en a t’il pour autant pris des couleurs politiques?
Certes il est tantôt Rouge, tel un symbole anarchiste, tantôt blanc, couleur de la noblesse et de la monarchie avant d’être celle de la paix.. mais il ne s’est jamais prononcé pour une couleur définitive. Qui a dit verre ?!

Finissons avec une citation afin de faire honneur à notre Président puisqu’elle est tirée de son blog, et d’une interview d’Aurelia de Busurleweb (avec d’Olif qu’on ne présente plus)

« Pour les plans quinquennaux, rien n’est encore dessiné, juste des désirs et des rêves… Surtout le rêve d’entraîner le plus de gens possible dans ma passion de boire bien, de boire vrai. » Voilà un vrai programme ! « Ca peut pas etre pas pire » comme elle dirait

D’ailleurs je laisse encore la parole à Aurélia pour vous présenter mon dernier coup de coeur, descendu tout droit de l’Etna, le Contadino de F Cornelissen, dans la lignée des beaux jus d’Occhinpinti voire du « J’en veux » de Ganevat (avouez un Président d’une autre nationalité cela aurait de la gueule):



Alors en 2012° et 2000vin Votez Aurelia !
Quant à voter pour une bouteille et une seule, je m’absinth ! Et n’oubliez pas la consigne d’ Antonin :
« Accomplissez votre devoir de boire ! »

Au’reboire donc.

PS.
Illustration de Jean-Marc Dumont graphiste dépendant

Autres articles à lire:

2 commentaires sur “2”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*