Les Grands Blancs d’Alsace fetaient leur terroir…et moi je fête les vins d’Alsace

Lundi 13 Septembre. Direction Bourse pour répondre à l’invitation de La Maison des vins d’Alsace et découvrir 40 bouteilles de 40 vignerons.

Chapeau bas pour l’organisation avec un effort tout particulier mené pour accorder les mets aux vins d’Alsace:
– Sylvaner et Riesling pour les crudités
– Pinot Blanc avec les légumes cuisinés
– Riesling pour les moules marinieres
– Le pinot noir ou gris avec les charcuteries
– Le Gewurztraminer a même invité le pinot gris au buffet foie gras. J’y aurais bien vus quelques plats asiatiques.
– Quant aux fromages ils etaient trop nombreux pour les compter. Je note le Riesling avec le chevre, le pinot noir avec le Camembert, le Gewurtz avec le Munster/pont l’Eveque/Fourme/Bleus et les vendanges tardives pour les Comtés bien affinés……
– Enfin les Gewurtz et vendanges tardives se partagèrent les desserts en fonction du niveau de sucre des mets.
Tous ces plats étaient proposés en dégustation avec les vins appropriés…On sentait que les restaurateurs avaient été invités et c’est tant mieux pour nos papilles !!

Alors les vins?
Ils avaient été sélectionnés à l’aveugle par des commissions pour leur « réprésentativité ». Belle sélection mais 1 seul vin par vigneron cela ne permet pas de se faire une idée du domaine. Parlons de quelques rencontres :
– Pierre Frick pour ses vins en biodynamie, parfois sans le moins ajout de soufres ( en vente dans les bons biocop ou dans la foire aux vins de Monoprix en ce moment)
– Les Riesling de Charles Wantz (Vielles Vignes 2006 ) et de Trimbach pour leur belle longueur et leur minéralité. Apres coup je me suis rendu compte que le vin présenté par Trimbach était la cuvée emblematique de la maison; la cuvée Emile (approx 40€). Au moins j’ai apprécié…
– Le Gewurtz 2005 de Freyburger. Ah oui, c’est le style que je recherche.
– Les vendanges tardives en Gewurztraminer des Simonis et de Jerome Meyer. Ce dernier, il faudra aller le rencontrer au salon des vignerons indépendants (voir ma selection).
Par contre, je suis passéa cote des pinots et des Sylvaner… une simple question de gouts et sans doute d’education.

Conclusions : Belle organisation, belle dégustation, j’en sais un peu plus sur mes gouts et je compte bien aller plus loin.

PS.
Samuel, si tu m’entends, j’espere passer bientot a Strasbourg…

Autres articles à lire:

1 commentaire sur “1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*