Coups de coeur 2011



Janvier 2012…c’est l’heure du bilan annuel…

Si l’année 2011 pour VinPlaisir.fr devait se résumer en quelques chiffres, je mentionnerais :
– 60 000 visiteurs en 1 an
– 1 500 bouteilles dégustées
(c’est beaucoup pour un amateur, c’est peu pour un professionnel…tout est relatif)
– 0€ de revenus publicitaires (histoire de rappeler que ce blog est économiquement désintéressé)
et beaucoup de plaisirs.

Au risque de générer un listing peu sensé, voici d’ailleurs les principaux coups de coeur qui me viennent à l’esprit:

>> A moins de 10€

Triste constat…il faut payer pour boire bon.
Il reste possible de boire des vins plaisants pour 5/10€ ( je pense aux vins de Madiran, de Plaimont (Sud Ouest au sens large), d’Anjou et de Loire, d’Alsace, de CDR, du Jura…) mais ce ne sont plus les cuvées qui m’intéressent.
La bonne nouvelle, c’est qu’on boit très bon autour de 10/20€ (avec une telle palette de vins disponibles qu’on peut facilement accorder vin et mets avec finesse).

Ceci étant, je reste marqué par l’excellent rapport qualité prix du Crozes Hermitage « Cuvée Adeline 2009 » du Domaine les Chenets (Elu Prix plaisir Or 2011) qui n’est pas sans me rappeler la justesse et le fruit de la cuvée Domaine Combier.

>> Entre 10 et 30€

Que de belles choses dans cette gamme de prix, impossible de toutes les citer :
– Pour la Bourgogne : Le Bourgogne 2008 Pierre Damoy, le Pinot noir 07 de Pacalet (avant l’augmentation), Les Marsannay de Bouvier, Les Ladoix de Nudant, Les Nobles Souches 07 de Mortet
* En blanc : les Pucelles de Jacquesson en Rully, les St Aubin de Colin (voire toutes les cuvées), les Santenay blancs de Muzard, Lequin et du Domaine Olivier, le Bourgogne Chardonnay 2008 de Coche dury (ma demande d’allocation est restée sans réponse…sans surprise hélas), Les Pouilly(s) des Valette

– Pour le Languedoc Roussillon: Sans soufre ajouté d’Henri Milan (hmmmm il est le dept 13 en fait), Barral Tradition 2007, Montcalmes 02, Prieure St Bebian, Le « De ci de là » de Modat

– la Loire et ses superbes rapports prix/plaisir m’a gâté avec:
* les blancs de Blot 2008 et 2009, de Chidaine, de Mosse, de Sebastien Brunet et de Leroy; les instables cailloux du paradis de Courtois ; le fringant Breze 2005 de Guiberteau, Le riche saumur blanc 2004 du Domaine du collier, les élégants savennieres du Domaine de la bellivière
* les vins révélations de Melaric (billes de roche 2008) ou du chateau de Fosse seche (Arcane notamment), et la confirmation de Bernard Baudry en Chinon dont son Guillot 07.

– En Alsace les Gewurz de Paul Kubler 08 et 09, le riesling 2005 grand cru de Hering, le Grassberg 2008 de Deiss ou son Burlenberg 2006, Ungeheuer et son Riesling

– En CDR : Clos des grives 2008 Combier, les Serines 2001 de Cuilleron, le Chatelet 2009 de Monier perreol

– et puis ces pépites locales : le blanc sec Tirecul lagraviere 2002 (l’accord de l’année avec des St Jacques sur une huile truffée), les Chalasses et gdes teppes VV 09 sur fut de Ganevat ou son J’en veux (oui!), la Selection 2008 Bellegrave (Jurancon), L’Hexoguri 2001 d’Arretxea (Iroulegy) …
– sans oublier les premiers émois internationaux qui ne demandent qu’à être confirmés
– tout en mettant de côté (un peu rapidement) les déconvenues boisées et uniformes de Bordeaux (parfois tarifées au prix fort même en primeurs grrrr – et là je ne rends pas grace au Seguin 2008 ou les bonnes surprises en Blanc de Pessac).

>> Plaisirs Hors Catégorie

Et puis ce constat un peu navrant, les sensations hors normes riment souvent avec prix hors normes (> 50€). Je pense notamment à ces vins :
– Le Chambertin 2007 de Trapet
– La SGN 1997 de Delesvaux (Merci Catherine)
– Le 1er cru lavaux st Jacques 1996 de Mortet (Merci Philippe)
– L’Angelus 2010 (primeurs)
– La Belle Helene 99 d’Ogier (Merci Olivier)
– le Vin de voiles 1983 de Plageolles (Merci Philippe)
– l’étonannt Don PX Pedro Ximenez Gran Reserva 1982
– la Cuvee d’Octobre (?) MT Chappaz…une tartine de Miel bien léché
…mais qu’importe pourvu qu’on ait l’ivresse de quelques uns de ces plaisirs!

L’année 2011 m’aura aussi montré l’importance des accords mets vins (grâce à Daniel et toute l’équipe de « Catherine et les garçons »), des accords qui peuvent transcender et pour le moins, révéler les vins d’auteur d’où qu’ils viennent.

Et justement, il ne s’agit plus de parler d’une appellation mais des vignerons « auteurs » ou « artisans » qui donnent cette personnalité à leur vin (on peut faire bon partout). Là encore des évidences pour certains, mais qu’il est bon d’intégrer par soi-même.

Alors qu’attendre de 2012 ?

Contre vents et marées; progresser, découvrir, partager via ce blog et les dégustations qui seront nombreuses je l’espère.
Si l’année 2011 a été placée sous le signe des vins de Bourgogne, du Languedoc Roussillon, des blancs de Loire; les priorités pour l’année 2012 seront les vins d’Espagne (Rioja / Duero en priorité), de Savoie, de Faugeres et des terrasses du Larzac (même si la Loire et la Bourgogne resteront les zones prioritaires d’achat).
Autant dire que j’en parlerai dans ce blog tout au long de l’année même si les Foires aux Vins resteront un moment important pour VinPlaisir.fr.

Allez en paix…A bientôt sur Vinplaisir.fr j’espère… buvez bon en 2012 !

Cyril
« A coeur vaillant, rien d’impossible »

Autres articles à lire:

3 commentaires sur “3”

  1. Slt Christian
    Ouech, essayons meme de faire pire en 2012, c faisable en temps de crise 😉
    Tiens le Don PX Pedro Ximenez Gran Reserva 1982 c’etait avec toi au fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*