Les meilleures foires aux vins…et le meilleur des foires aux vins !


Les foires aux vins constituent un RDV populaire et même si elles sont le fait de la grande distribution, elles contribuent à maintenir la consommation et l’amour du bon vin; c’est pourquoi j’aime à en parler.

Je ferai court : Quel conseils puis je partager ?

1/ Choisir de bonnes sources pour s’informer

Il convient de sélection à l’avance les vins intéressants (sur catalogue et il n’y a pas que Bordeaux !)
Pour les répérer, faites- vous aider par des conseillers fiables:
http://www.sommelier-vins.com
http://foire-aux-vins.lepoint.fr/
http://www.eccevino.com/fr/foire-aux-vins

Lire aussi les numéros spéciaux papier de la RVF, du Gault&Millau, du Point et les écrits de Bernard Burtschy.
L’équipe de Bettane & Desseauve n’a pas encore trouvé la forme (pour mieux se consacrer aux cahiers rédigés en marque blanche peut être?), mais force est de constater que le fond est là avec un document PDF de 150 pages à télécharger (très recommandable !).

2/ Croiser les sources d’information

Aucun dégustateur ne détient la vérité. La note signifie peu de chose si ce n’est que le vin a pu correspondre aux goûts d’un dégustateur (savez vous si vous avez les mêmes que lui ?), à un moment de la journée, dans une humeur donnée, à une température particulière, à un moment précis de l’évolution du vin, et parfois sous une influence commerciale, avec 20 vins à déguster quand son confrère en goute 200…
Il faut donc prendre les notes avec recul d’autant que les commentaires dans le cadre des foires aux vins sont en général succincts.

Par contre, je veux croire qu’un même vin recevant les éloges de différents dégustateurs mérite une certain attention (pour autant que le style ou l’origine du vin en question corresponde à vos goûts.) Il y a là un « faisceau d’indices » (et la convergence des avis des experts n’est pas si fréquente comme je l’ai noté dans d’anciens bilans annuels de foires aux vins).
Bernard Burtschy et Bertrand Leguern parleraient eux de statistiques et de moyennes. Et sans doute qu’on pourrait adapter leur formidable outil aux foires aux vins… J’aimerais pouvoir y travailler mais c’est une autre histoire.

3/ S’intéresser aux meilleures Foires aux Vins

De façon un peu légère, voici les foires qui sont à mon avis les plus intéressantes :

* N°1: Sans contestation possible LAVINIA
Oui cette enseigne s’adresse à des passionnés, oui le prix moyen n’a rien à voir avec les prix de la grande distribution « 6e bouteille de Bordeaux offerte » mais la qualité tout comme la diversité sont là. Pour le prix, on se consolera avec les commandes par 3 ou 6 et les -20% proposés ce week end aux membres.

* N°2: MONOPRIX
Là encore il y a de l’amour du vin, du bon vin. Une nouvelle thématique chaque année, des passionnés régulièrement consultés pour sélectionner des vins, des vignerons assez rares, des prix parfois attractifs (3 pour 2) mais surtout orientés vers le bon rapport prix plaisir… tout est fait pour rendre le RDV sympathique.
Lire l’article d’Olivier à ce sujet

* N°3 : SYSTEME U
A mon sens, c’est l’enseigne nationale qui s’en sort le mieux.
Mais je n’ai pas regardé de près ce que propose Idealwine.

Et puis et puis et puis, il y a les cavistes près de chez vous !
Peut-être qu’ils ne jouent pas le jeu de la foire aux vins (et c’est dommage) mais leur travail (quand il est bien fait) consiste à vous apporter le meilleur du vin au meilleur prix tout au long de l’année. Bref on ne les oublie pas !

4/ Quelques vins coups de coeur

Chez Lavinia
– Les beaux Champagne de Lassaigne (finesse – sélection B&D et Gault&Millau), Fleury (structure) et Graviers (prix)
– Les Bourgogne du Chateau de Beru (Chablis), du Chateau de Chamirey (Mercurey), et du « En bully » de Naudin ferrand, fins en tout point
– Le prix et l’expression du vin des D. des Pothiers (12€ – Coup de coeur B&D)
– La « dimension » et la complexité du grave blanc de Floridène (Drapeau 2009)

Chez Casino
Les prix du Sauternes Ch. Delmond. 11.95€ (belle liqueur -sélection Eccevino) et du Gewurztraminer Vorbourg grand cru 2012 de Louis Irion. 8.90€ (gourmand). Voir aussi le St Aubin du Ch de Santenay 13€ (sélection Eccevino)

Malheureusement je n’ai pas pu me rendre à la dégustation Monoprix cette année. A surveiller les commentaires à son sujet.

Voici enfin quelques convergences d’avis positifs repérées ici ou là (à prendre en compte selon vos goûts bien sur):
– Carrefour : Verget, Rijckaert, Haut Gaussens
– Monoprix : Belmond, Ch de Santenay, Ribeauville, Chanson, Burrier, Minchin, Desvignes,
– Auchan : Fieuzal 11, Ormes de Pez 09
– Systeme U : Feuillate 06, Castelmaure
– Lavinia : Les champagnes cités plus haut, D. des Pothiers en force (unanimité), Testard, Fontbonau
– Leclerc : Mas Amiel.

Bon…je dois compléter encore cette liste (non exhaustive) en feuilletant d’autres sources (tout en sirotant un beau vin qui aura peut être été vendu en foire aux vins … ou pas 😉

Autres articles à lire:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*