Enfin…le jura « de toute beauté »



Enfin j’ai découvert les vins du jura, enfin j’ai eu le plaisir de déguster les vins de Jean Francois Ganevat et enfin, j’ai pris le temps d’en parler. Et oui, le salon des vins bio du Jura a eu lieu il y a 1 mois exactement et c’est tout le temps qu’il m’aura fallu pour reprendre mes notes.

La veille du salon, dégustation chez Jean Macle et comment mieux découvrir le vin jaune que là-bas ? Problème, le Cote du Jura, et le Mac Vin sont à la hauteur du Vin Jaune (chacun dans leur registre).
Comment choisir ? Où se cache le Chardonnay de Laurent ? … je pars avec une partie du mystère dans mon coffre.
Pour le vin Jaune (raisins sur-muris sur marnes bleues, 25hl/ha pour 5 000 flacons produits chaque année), on en reparlera dans 15 ans.



Direction le caveau de Stephane Tissot dans le centre d’Arbois pour une dégustation en bonne et due forme, dans un endroit sympathique avec un accueil (celui de Muriel) qui l’est tout autant. Le domaine, en culture et bio et biodynamique, produit des vins résolument fins et c’est de toute évidence réussi, dans un style assez moderne tout en mettant en valeur les terroirs, avec par exemple les premiers vins jaunes parcellaires.

Détour chez Julien Marechal, à Pupillin, pour découvrir un « challenger » en devenir avant de partir en bonne compagnie ( Karine si tu m’entends ;)) rencontrer le fameux Jean Francois ganevat dit « FanFan ». Pas facile d’approcher un domaine aux 45 cuvées, et après 3h30 dégustation, on n’en sort pas intact…mais quels plaisirs !

Allez, il est tard, rencontre entre « forumeurs » au restaurant « La Balance, Mets et Vins » où les grenouilles et un coq au vin jaune m’attendent. Le chef est un artisan passionné, ses accords mets vins sont de toute évidence bien maîtrisés.

Dimanche, le domaine de la Pinte invite tous les domaines bio du coin. Occasion unique de découvrir d’autres domaines et puisque le temps manque, je me focalise sur les « grands noms »: l’Octavin, le domaine de la Pinte, le Domaine de la Renardiere, Overnoy (avec Tissot et Ganevat comme vins repères et Buronfosse comme challenger).


Salon des vins bio du Jura : Le nez dans le vert par VinPlaisir.FR

Bilan ?

A peine parti, il faudra que je revienne !

Les bouteilles phare du week end ?
Stephane Tissot :J’etais venu pour la mailloche 07, je suis reparti avec « les graviers » 08, un chardonnay issu de terroir calcaire, puissant et très grille que j’ai trouve assez similaire dans son expression à la mailloche pourtant sur marnes argileuses (approx 17€). Coup de coeur aussi pour le Singulier 2009, un trousseau issu des 4 meilleures parcelles baignant dans la roche mère lui donnant finesse et équilibre.
Jean Macle : tout y est bon… j’ai juste su résister au MacVin mais le plus dur est d’obtenir des bouteilles.
Domaine Overnoy : Ma connaissance de ce domaine reste minimaliste avec 2 vins dégustés. Mais le Chardonnay VV 08, plein de matière et de vie, laisse penser que les vins sont au moins à la hauteur de la réputation du bonhomme. Là encore le plus dur est de trouver des bouteilles…
Buronfosse : Yesss! des gens sympas (qui ne l’etait pas ?!), du vin disponible, à prix raisonnable (approx 8€), tout y est, surtout le rapport prix plaisir avec leurs blancs et leur poulsard point virgule notamment.
– Le Domaine de la pinte proposait un très beau savagnin 05, oublions la mention « vin du jura » qui peut faire peur quand on ne connait pas, ce sont simplement des vins de très hautes tenues.
– Enfin le domaine Ganevat : « J’en veux » 2010, un assemblage de XX cépages improbables (l’Inao veille… ndlr 😉 goûté sur fut, pas de SO2, pas d’intervention, macération intracellulaire, pas de pigeage ni sous-tirage… bref un vin de table « jus de raisin » sans aucune intervention humaine qui finit frais et croquant à souhait avec 8.4° d’alcool dans le gosier.
Mais FanFan le chef d’orchestre, sait jouer d’autres harmonies: Avec les Chalasses VV 07 et 09 on a là des « monstres » (de longueur et de finesse) à en faire baver bien des bourguignons.
L’autre harmonie qu’il joue à la perfection, c’est celle des cultures locales, avec un vin jaune 2002…et je n’ai d’autre choix que de reprendre l’expression si chère à FanFan .. » de toute beauté « …ou « de toutes beautés » d’ailleurs!

Une splendide initiation aux vins de Jura.
Prenez dès maintenant RDV pour l’année prochaine, fin Mars 2012.

Autres articles à lire:

1 commentaire sur “1”

  1. Cyril,
    Je n’avais pas vu ton article sur le Jura; tu aurais dû me l’envoyer en lien; je l’aurai posté sur l’article.

    J’ai quelques soucis techniques pour mettre les liens sur mon blog. On y travaille, mais dès que c’est en ordre, je te mets en lien.

    Salut le poulet, à bientôt ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*